Découvrons ensemble Les éditions Poulpe Fictions

Nouvelle découverte littéraire pour Lola

Les éditions Poulpe Fictions

Tout droit venu des profondeur pour chatouiller les lecteurs, Poulpe Fictions et une nouvelle édition de romans pour les 8 /12 ans. Poulpe Fictions propose à cette jeunesse passionné et connecté des romans à la fois drôle et décalé. Prenez l’enthousiasme de jeunes auteurs, mélangez le à la folie des illustrateurs et découvrez différentes séries de romans réaliste, mais aussi des histoires imaginaires.

Du récit, de l’aventures, la revisite de contes voilà ce que nous propose Poulpe Fictions. Composé de quatorze auteurs et onze illustrateurs, Poulpe Fictions travail également avec les enseignants.

En effet, ils proposent des fiches pédagogiques sont mis à leur disposition sur leur site pour permettre d’étudier leurs romans en classe. Caroline à offert à Lola deux romans « Bobard et compagnie chez la famille Alonzi » que je vous invite à découvrir.

« Bobard et compagnie chez la famille Alonzi « 

Ce roman écrit par Faustina Fiore de père italien et mère française, un beau-père suisse-allemand.

Après des études de sciences-po, Faustina a vécu plus de deux ans en Angleterre, où elle fit la rencontre d’un Allemand hispanophone avec qui elle a fondé une famille. De retour en France, Faustina concilie son savoir de différente langues et sa passion pour l’écriture. Elle a toujours eu un intérêt pour la littérature jeunesse ; ce fut donc comme une évidence, Faustina s’est orienté vers la traduction de livres pour les enfants. Depuis, elle a traduit des dizaines de romans et des centaines d’albums , certains sous le pseudonyme de Claire Trévise. Egalement interprète auprès d’auteurs étrangers pendant des manifestations culturelles. Faustina a publié le roman « Bobards et Compagnie »en tant qu’autrice chez Poulpes Fictions.

Pour l’illustration de ce roman, on la doit au talent de Grégory Elbaz.

Né en 1980, les contes d’Andersen illustrés, Tintin et Lucky Luke nourrissent dès son enfance son rêve de faire du dessin son métier. Diplômé des Beaux-Arts d’Angoulême, il travaille régulièrement dans la presse et l’édition jeunesse tout en gardant un pied dans le dessin animé et un autre dans la bande dessinée. Cherchant avant tout à émouvoir, tantôt dans des univers réalistes, tantôt imaginaires. Les illustrations sont en accord avec le texte.

Parlons maintenant de ce roman « Bobard et compagnie chez la famille Alonzi »

Quelle fut ma surprise en découvrant une dédicace de Faustina à la première page.

Composé de douze chapitres et de 152 page, Bobard et compagnie nous raconte l’histoire d’une fratrie de cinq frères et sœurs qui cherchent une solution car le maire de la petite ville de Cannelle a pris la décision de fermer la médiathèque, berné par des promoteurs immobiliers. Les enfants Alonzi, âgés respectivement de 7 à 17 ans, ne pourront plus y emprunter de livres, de jeux, de CD et DVD. Et sans argent, comment faire ? Ils vont donc créer un site de vente en ligne, Bobards et compagnie afin de vendre leurs meilleurs mensonges.

Pour découvrir les bobards de Frédéric, 17 ans champion de glandouille et de jeux vidéo, Marianne, 1′ ans Première de la classe, toujours le nez dans un bouquin, l’Alien le plus jeune et le plus bizarre et des jumeaux 10 ans Théo une boule de muscles et d’énergie et Léa Impatiente de grandir et une liste de copine longue comme le bras, il vous suffit de cliquez juste ici : https://www.lisez.com/livre-grand-format/bobards-et-compagnie-chez-la-famille-alonzi-lecture-roman-jeunesse-humour-des-8-ans/

Petit extrait :

« Vendre des mensonges, donc. Mais comment ?

  • Il faut que ce soit anonyme, déclare Marianne. Sinon, c’est sûr, on va avoir des ennuis.

  • Mais comment veux-tu faire en sorte que nos clients ne nous reconnaissent pas ? Objecte Frédéric. Tu veux qu’on se déguise ?

  • Oh oui ! S’enthousiasme Alien. Moi, ze veux me déguiser en Dark Vador !

  • Non. Non, non. Simplement, on ne donnera jamais nos noms, et si on a affaire à quelqu’un qu’on connaît, on se débrouillera pour ne pas les rencontrer en personne. »…

Lola l’a dévoré d’une traite, tellement l’histoire est prenante. Allongé sur son lit, les doigts de pieds en éventail,, je l’entendais rire, a chaque bobards, elle arrivait dans le salon pour nous le raconter, et d’ajouter moi je suis comme Marianne, toujours le nez dans un livre. Elle s’est donc comme vous vous en doutez identifié au personnages de Marianne.

Son avis:  » J’ai beaucoup apprécié le livre Bobard et compagnie chez la famille Alonzi. L’histoire est drôle et prenante, si bien que chaque chapitre terminé donne envie de découvrir le prochain. Les bobards plus fou les uns que les autres, une imagination débordante. Les illustrations sont en accord avec le texte. En illégalité, mais pour une bonne cause si moi aussi je devrais sauver la bibliothèque je chercherai un moyen, bon peut être plus légal quand même mais je ne resterai pas les bras croisés! Je remercie Caroline pour ce super livres qui vient agrandir ma collection « 

Nous avons fait ne très agréable découverte de cette édition à l’effigie d’un joli poulpe tout mignon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.